enesfrpt-pt

N’Djaména, MATUH, Tchad

Assistance technique au Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat pour la mise en œuvre de la composante Drainage du projet de renforcement de l’accès à l’eau et à l’assainissement à N’Djaména et de la gouvernance du secteur et Plan d’action de relocalisation.

Descriptif du projet :

Dans le cadre d’un financement de l’Agence Française de Développement, le MATUH s’est vu confier la maîtrise d’ouvrage déléguée de la construction d’un canal de drainage primaire et de 2 bassins de rétention dans des quartiers sous-équipés, situés à l’est de la capitale tchadienne. Ces quartiers subissent de plein fouet les inondations fréquentes en saison pluvieuse, aggravées par les conséquences du changement climatique. La réalisation de cette infrastructure, dont les bénéfices pour les populations alentours sont non négligeables, implique des déplacements de populations installées dans les emprises des ouvrages et donc un accompagnement social des travaux et donc un accompagnement social des travaux.

Description des services effectivement rendus :

Appui au Ministère dans l’élaboration et la mise en œuvre de procédures visant à gérer au mieux ces déplacements par l’édition d’un Plan d’Action de Relocalisation (PAR) des personnes affectées par le projet, et l’assistance au Ministère pour son déploiement.

  • Appui à la formalisation et la mise en œuvre d’un Plan d’Action de Relocalisation (PAR) des personnes affectées par le projet (PAP) : élaboration du PAR en concertation avec les acteurs institutionnels concernés (Guichet unique, Cadastre) et les PAP, recensement des PAP – par le biais d’enquêtes –, conduite du processus de validation des procédures et d’acceptation des modalités de compensation par les PAP, et appui aux agents de la cellule projet pour la mise en œuvre du PAR (suivi des procédures et conduite de l’opération de déplacement) ;
  • Assistance technique au ministère, et en particulier à la cellule de coordination du projet, pour la conduite des activités générales de la composante (appui-conseil, élaboration d’un plan de formation pour les agents, suivi d’avancement des activités), relation avec les partenaires du projet (AFD, Mairie de N’Djaména);
  • Formation des agents du ministère : élaboration d’un plan de renforcement des capacités, conduite de formations en matière de procédures de déplacements involontaires de populations, de SIG, de gestion de projets et programmes de développement.