enesfrpt-pt
Rue du lotissement

Rue du lotissement

Réunion communautaire à Zoranje

Réunion communautaire à Zoranje

Zoranje

Zoranje

Vue aérienne de Zoranje

Vue aérienne de Zoranje

Maison FAES

Maison FAES

Port-au-Prince, Haïti

En avril 2012, Urbaconsulting a élaboré le Plan de Relogement du complexe résidentiel ‘Les Orangers’ au Nord de Port-au-Prince, destiné à accueillir des déplacés des camps (victimes du tremblement de terre) dans 400 maisons nouvellement construites. Il s’agissait d’un plan pilote dans la mesure où ‘Les Orangers’ est la première opération de logement social terminée depuis le séisme de janvier 2012.

Il s’est agit de réaliser en 4 semaines les activités suivantes:

•    Définition d’une méthodologie pour l’identification des bénéficiaires du relogement sur la base des données recensées par l’Organisation Internationale pour les Migrations et de la définition de critères d’éligibilité argumentés ;
•    Organisation géographique des attributions de logements au sein du complexe résidentiel afin de garantir la préservation des réseaux sociaux et communautaires des futures familles résidentes ;
•    Elaboration d’une stratégie de transfert/déménagement des familles (organisation, calendrier, moyens matériels et humains, etc.) et conception de mécanismes d’appui à l’installation (modalités d’accueil) ;
•    Définition du système de gouvernance du complexe résidentiel (statut légal des occupants, montants des loyers/ participations financières, structure de gestion, etc.) ;
•    Définition des modalités d’un suivi social pendant les 18 mois suivant l’installation des premières familles (accompagnement psycho-social, renforcement des capacités des habitants dans le but d’assurer le développement de projets communautaires, organisation d’activités génératrices de revenus, gestion des services urbains, etc.), rédaction des TDR de l’organisme en charge de ce suivi ;
•    Définition des besoins en communication afin que les partenaires concernés (déplacés, riverains, organisation communautaires, ONG,…) détiennent le maximum d’informations ;
•    Conception des mécanismes d’interlocution continue entre toutes les parties prenantes (recueil des doléances).